Qu’est-ce que les accords toltèques peuvent apporter à votre projet artistique ?

« Les 4 accords toltèques » est un livre écrit par Don Miguel Ruiz en 1997, traduit en quarante langues et vendu à plusieurs millions d’exemplaires, c’est un best-seller de la littérature sur le développement personnel.

Il propose quatre règles de vie pour une promesse de liberté, de bonheur et d’amour (sic).

Ces quatre règles sont :

  1. Que ta parole soit impeccable
  2. Quoi qu’il arrive n’en fait pas une affaire personnelle
  3. Ne fait pas de suppositions
  4. Fait toujours de ton mieux

En quoi ces 4 accords peuvent-ils vous aider à développer votre projet artistique ?

 

Que ta parole soit impeccable

Il s’agit là de la sincérité de votre propos artistique.
Est-il vraiment le reflet de votre envie profonde, de qui vous êtes ?

J’ai vu tellement de musicien(ne)s, chanteur(euses)s se perdre à cause d’un auto-formatage, notamment en se laissant influencer par les premiers retours de pros ou sous l’influence de coachs.

Des projets qui, à leur début avait une vraie singularité, de la personnalité, devenir tout lisses après avoir « bénéficier » d’un entourage professionnel et d’une ou plusieurs résidences scéniques avec coaching. (voir ici)

Servir la musique et le sens artistique et non pas se servir de la musique pour une quête de notoriété et-ou de reconnaissance.

 

N’en fais pas une affaire personnelle

Il s’agirait là du rapport à la critique et aux retours, positifs ou négatifs, sur votre musique .

Chacun à sa propre représentation du monde en fonction de son histoire, de son vécu.

Il en va de même pour la sensibilité artistique.

Chaque personne, pro ou pas, réagit à votre musique uniquement à partir de ses références, de sa culture musicale et de sa sensibilité.

N’y voyez rien de personnel !

 

Ne fais pas de supposition

Là, je pense immédiatement au live et à la propension du mental à s’emballer lorsque la réaction du public n’est pas celle attendue.

Croire que le public n’accroche pas alors que sa non-réaction n’est peut-être qu’une marque de respect parce qu’il écoute et apprécie (situation vécue … 😉 )

Autre illustration : supposer que le public ne fait qu’un alors que le « public » n’existe pas.

Il n’y a qu’une somme d’individus. Avec chacun son histoire, mais aussi son énergie et sa disponibilité au moment du concert en fonction de ce qu’il ou elle vit.

Pas de supposition !

 

Fais toujours de ton mieux

Il s’agit là de vraiment se donner les moyens en amont afin de ne rien regretter par la suite.

Bien se préparer, bien prendre le temps de douter et d’essayer avant de valider des choix artistiques.

Bien organiser vos répétitions (quel type de répétition ?)

On n’est jamais trop prêt !

Même si le « mieux », n’est pas une valeur absolue et que vous devez accepter que ce ne soit pas aussi bien que vous le souhaiteriez …. tant que c’est votre « mieux ».

 

Ce billet peut sembler un peu naïf, pour autant nombre d’artistes gagneraient en sérénité à s’inspirer de ces quatre accords Toltèques.

Et vous ?

923 total views, 1 views today

2 réflexions au sujet de « Qu’est-ce que les accords toltèques peuvent apporter à votre projet artistique ? »

  1. JÓGA

    Je suis à 100% d’accord avec cet article. J’ai lu ce livre et le parallèle avec le monde de la musique me semble hyper pertinent. Merci Karim 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *